Anecdotes d'Afrique #1 | Le maquillage tribal
Pour cette premiere édition d' Anecdotes d'Afrique,
Maibujé vous emmène au cœur de la Beauté Africaine, le maquillage tribal. Sur les contours des yeux, le long de la colonne du nez, dans le creux des fossettes ou sur le plateau du front.. Des signes inspirants qui ont une signification pour les villages d'Afrique, du Gabon jusqu'à l'Afrique du Sud. Signification spirituelle ou tribale, ou simple coquetterie transformée en atout de charme. Bonne nouvelle ! Vous pourrez apprendre vous-même, et en direct, les secrets du maquillage tribal lors de l'Afro Festival Maibujé à la Cité Fertile (PANTIN- RER E) le premier week-end de juin 2019.

Le maquillage dans l'histoire de l'Afrique

Le maquillage des femmes et la peinture tribale ont été depuis longtemps utilisés en Afrique subsaharienne pour les rituels et cérémonies traditionnels. Ils permettent de marquer le visage de signes distinctifs signifiant la beauté, l'âge, le pouvoir ou les exploits de la personne qui le porte. Porter du maquillage tribal sur le visage permet par exemple aux jeunes hommes d'affirmer leur personnalité et leur passage à l'âge adulte. Chez les jeunes filles, les maquillages traditionnels sont très utilisés pour les mariages. Elles montrent de cette manière leur caractère et donnent des indices sur elles à la famille du marié.
Le maquillage peut également signifier l'appartenance à la tribu ou une liaison avec les esprits.

Du maquillage 100% naturel et issu de l'environnement local

On utilise traditionnellement le kaolin blanc ou rouge, le charbon et des plantes traditionnelles pour effectuer ces maquillages. Avant l'apparition de la cosmétique moderne, l'argile était très utilisée pour marquer la peau, car elle a également un effet purifiant et détoxifiant pour la surface dermique. La texture du kaolin ou argile rappelle la terre d'où nous venons, et donc nos origines communes. Aujourd'hui, les schémas traditionnels sont utilisés dans des créations plus modernes par des artistes du monde entier.

Des maquillages aux significations magiques


Les formes et les couleurs utilisées pour décorer le visage ont des significations qui varient selon les origines géographiques des populations. Par exemple, au Gabon le cercle, le palmier et la lune (agondo) sont des figures récurrentes. Le blanc est la couleur des esprits, le rouge évoque le courage et la puissance, le noir est porté par celui qui veut aller plus loin. Dans les cérémonies traditionnelles, porter ces couleurs revêt un caractère solennel. La couleur du maquillage donne au visage de la personne qui la porte une force nouvelle qui l'aidera à passer sans encombre les épreuves de sa vie.

Découvrez le maquillage africain en direct à l'occasion du Maibujé Afro Festival organisé le premier week-end de juin à La Cité Fertile à Pantin. Plus d'infos en cliquant sur